Le Mystère des Granges Pyramidales

Bien caché dans nos bouch’tures, nous avons un trésor ancien, un patrimoine architectural agricole sauvé de l’oubli. Les granges sont la mémoire du pays et de ses traditions paysannes.
Aujourd’hui il en reste une trentaine, toutes propriétés privées. Celle de Vailly-sur-Sauldre datée du 15e siècle a été démontée, déplacée puis remontée pour servir de grange témoin.

Visitez notre site internet dédié au trésor des Granges Pyramidales du Pays-Fort

Elles sont la mémoire du Pays et de ses traditions paysannes. Oui, bien caché dans nos bouch'tures, nous avons un trésor ancien, un patrimoine architectural agricole sauvé de l'oubli.

D'origine mystérieuse, elles ressemblent à des constructions anciennes des pays scandinaves et germaniques, les spécialistes estiment qu'elles nous resteraient de l'invasion des Wisigoths.

La situation du Pays Fort enclavé dans la courbe de la Loire aurait favorisé la survie de ces bâtiments. D'une soixantaine à l'origine, il n'en reste aujourd'hui que trente environ, toutes propriétés privées sauf celle de Vailly-sur-Sauldre.

Impressionantes par la hauteur de leur faîtage (de 12 à 15 mètres) et la pente interminable de leur toit à quatre pans, elles sont l'emblème incontestable de notre bocage.

La particularité de ces granges, c'est qu'elles n'ont pas de mur porteur : simplement quatre pans s'appuient sur des poutres qui se rejoignent en un faîtage pointu. Quatre poutres reliées par un faisceau, on ne peut imaginer conception plus simple.

Ces granges convenaient parfaitement au type de climat et d'agriculture du Pays Fort, en conjugant par un cloisonnement intérieur caractéristique les fonctions typiques liées à une petite polyculture et à l'élevage, bases de l'économie rurale locale.

A l'origine, couvertes de chaume, de seigle ou de crin, ces granges servaient à stocker paille, fourrage, charrettes, bétail et pouvaient comporter un espace commum central : l'aire servant au battage des céréales.

Les animaux logés sur les côtés sous le pafond bas étaient affouragés par des trappes donnant sur l'aire centrale.

De part leur dimension et leur coût de construction et d'entretien, elles appartenaient souvent à plusieurs familles qui hormis pour un usage agricole, s'en servaient aussi de lieu festif, par exemple pour un banquet de mariage, des veillées à thèmes, l'écalage des noix, etc...

Ces granges ont traversé plusieurs siècles de notre histoire, pour en percevoir l'âme véritable, nous vous invitons à y pénétrer et à l'écouter...

Horaires & Tarifs de la Grange 

Durée moyenne de la visite de 30 minutes(Accès handicapé)

Horaires de 11H00 à 13h00 et de 14h à 19h00 – tous les jours de Pâques à la Toussaint (possibilité de vous accueillir en dehors de ces horaires sur réservation).

Tarifs du spectacle en scénovision et des commentaires.
Particulier - 3,00€
Groupe - 2,50€ à partir de 7 personnes ou 2€ à partir de 30 personnes.
Handicapés - 2,00€
Carte pass route Jacques Coeur : 2,00€

En cas de groupe  : contacter l’office de tourisme pour réserver